CBD Blog

CBD side effects

L’huile au CBD a-t-elle des effets secondaires ?

Alors que de plus en plus de gens se tournent vers l’huile au CBD pour une approche naturelle du bien-être, que savons-nous des effets secondaires possibles de ce composé, et est-il possible d’en prendre trop ? Pour découvrir les effets secondaires que pourrait avoir l’huile au CBD, nous examinerons les résultats d’études menées par plusieurs instituts de recherche de premier plan, ainsi que les conclusions d’un rapport indépendant de l’Organisation mondiale de la santé. Ensemble, ces données nous aideront à mieux comprendre l’innocuité, l’efficacité et les potentiels risques du CBD.

QUE SAVONS-NOUS DES EFFETS DE L’HUILE AU CBD ?

Le potentiel du CBD provient de son interaction avec le système endocannabinoïde (SEC). Le rôle principal du SEC est de maintenir un équilibre entre les différentes parties de notre organisme par l’intermédiaire des récepteurs cannabinoïdes présents dans notre peau, notre système digestif, notre système immunitaire et notre système nerveux central.

Le British Journal of Pharmacology a trouvé que le CBD était le médiateur du SEC, améliorant son efficacité globale et encourageant la production d’enzymes et d’endocannabinoïdes bénéfiques. Le défi pour les chercheurs, toutefois, est de comprendre exactement l’impact que cette interaction pourrait avoir, et comment la manipuler pour contrer diverses pathologies et troubles.

Il reste encore beaucoup à apprendre, mais la véritable portée des effets secondaires du CBD reste en cours d’étude. D’après ce que nous savons jusqu’à présent, les possibles effets secondaires semblent incroyablement légers. Un rapport complet de l’Organisation mondiale de la santé a déclaré « Le CBD est généralement bien toléré avec un bon profil de sécurité ». Ils ont cependant signalé qu’il existait des cas d’interactions médicamenteuses.

L’HUILE AU CBD CAUSE-T-ELLE DES INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES ?

Malheureusement, nous ne pouvons pas simplement consommer du CBD et nous attendre à ce qu’il fasse effet immédiatement. Le composé doit voyager dans notre système digestif, avant de passer dans notre foie. C’est là que le cannabinoïde est décomposé en métabolites par des enzymes, avant d’être redistribué dans l’organisme via notre circulation sanguine.

Dans des circonstances normales, cette interaction n’a rien d’indésirable. En fait, des centaines de médicaments sont décomposés par le corps de la même façon. C’est toutefois là que se situe le problème. Dans une étude publiée par MDPI Open Access, des chercheurs ont découvert que lorsque le CBD et certains médicaments sont présents en même temps, ils se font concurrence pour attirer l’attention. L’enzyme CYP450 a une capacité limitée et, de ce fait, il y a un risque que les médicaments ne se décomposent pas correctement, ce qui perturberait leurs effets.

Si vous prenez actuellement des médicaments sur ordonnance, vous devriez parler à votre médecin avant de prendre de l’huile au CBD. Il devrait être en mesure de vous donner des conseils spécifiques à votre cas.

L’HUILE AU CBD CAUSE-T-ELLE DES EFFETS SECONDAIRES ?

Une étude réalisée en 2006 dans Experimental Biology and Medicine a révélé que l’anandamide (AEA), un endocannabinoïde important, provoque une « inhibition de la sécrétion salivaire », ou en termes beaucoup plus simples, une sécheresse de la bouche. Bien que ce rapport n’implique pas directement le CBD, nous savons, grâce à une étude du British Journal of Pharmacology, que le CBD peut favoriser une accumulation d’AEA en inhibant les enzymes FAAH. L’effet indirect d’une consommation de CBD peut entraîner une diminution temporaire de la salive.

D’autres effets secondaires possibles mais peu probables sont la fatigue, la diarrhée et la perte d’appétit. Ces trois effets ont été observés au cours d’un essai ouvert portant sur des patients épileptiques résistants au traitement. Sur les 214 patients inscrits, 19 % ont signalé de la diarrhée et une perte d’appétit, alors que seulement 13 % ont remarqué de la fatigue pendant l’essai de douze semaines. Les chercheurs ont conclu que le CBD « pourrait avoir un profil d’innocuité adéquat », mais que d’autres essais randomisés étaient nécessaires.

LES EFFETS SECONDAIRES DE L’HUILE AU CBD DISPARAISSENT-ILS AVEC LE TEMPS ?

Toutes les études se sont entendues sur la durée des effets secondaires possibles du CBD. En raison de la demi-vie du CBD, de légères doses restent seulement dans la circulation sanguine pendant quelques heures plutôt que quelques jours. Il existe bien sûr des variables qui influent sur la durée d’une substance dans l’organisme, comme l’âge, la circulation sanguine, le régime alimentaire et la fonction hépatique, mais les effets secondaires devraient s’estomper assez rapidement.

En cas de doute sur la prise d’huile au CBD, votre médecin devrait toujours être le premier contacté. Il comprendra vos antécédents médicaux et devrait être en mesure de vous donner des conseils adaptés à votre situation. Toutefois, étant donné la durée du CBD dans la circulation sanguine, les effets indésirables ne devraient pas durer longtemps. Et, comme la probabilité d’effets secondaires est remarquablement faible, il semble y avoir peu de raisons pour que vous ne puissiez pas profiter d’huile au CBD dans le cadre d’un mode de vie équilibré.

Scroll to top